Mort d’Elizabeth II: le déroulé des funérailles

Posted on

L’abbaye de Westminster où auront lieu les funérailles d’État en présence de dignitaires du monde entier. Reuters

INFOGRAPHIE – De Balmoral à Londres, découvrez, étape par étape, le périple de la reine jusqu’à sa dernière demeure.

C’est au pas que le cortège emportant la dépouille d’Elizabeth II a quitté ce dimanche le château de Balmoral. Le dernier voyage de la reine l’emmène de ce lieu qu’elle chérissait tant à la capitale de son royaume. Sur son passage, le long des routes verdoyantes et des villages écossais, s’est formée une haie humaine vêtue de noir. Souvent des fleurs à la main, ses sujets ont salué le corbillard qui laissait apercevoir l’étendard royal écossais recouvrant le cercueil.

La reine étant morte à Balmoral, l’opération « London Bridge », préparée depuis des années, a dû être doublée d’une autre, « Unicorn », au cours de laquelle le corps d’Elizabeth II parcourra les 600 kilomètres à vol d’oiseau entre le nord de l’Écosse et le sud de l’Angleterre. Comme un symbole d’unité, le cortège a d’abord fait ce dimanche soir une halte par Edimbourg, où le cercueil passera la nuit sous la protection de la Royal Company of Archers dans la salle du trône du palais d’Holyroodhouse, résidence officielle de la monarque.

À lire aussiMort d’Elizabeth II : à Londres, l’Église anglicane pleure sa reine

Lundi 12 septembre, le convoi funéraire empruntera le Royal Mile dans le cœur historique de la capitale écossaise jusqu’à la cathédrale Saint-Gilles, où une cérémonie religieuse aura lieu en présence de Charles III. Les simples sujets devraient pouvoir s’y recueillir. Le même jour, la dépouille royale rejoindra Londres, finalement par avion et non par l’emblématique « royal train », et retrouvera Buckingham Palace, où Charles III s’est rendu dès vendredi, un jour après la mort de sa mère.

Mercredi 14 septembre, la première grande parade militaire depuis son décès sera organisée. Les soldats britanniques défileront sur le Mall, cette large avenue qui borde le parc St James. Ce sera ensuite l’occasion, pour la reine défunte, de rejoindre au bord de la Tamise le palais de Westminster, siège du Parlement britannique, à deux pas de Big Ben, après être passée à hauteur de Downing Street. Des dizaines de milliers de Britanniques devraient venir se recueillir, 23 heures sur 24, au Westminster Hall où le corps d’Elizabeth II reposera pendant cinq jours sur un catafalque drapé de pourpre.

2000 invités

Enfin, le lundi 19 septembre, férié, onze jours après la mort de la reine, les funérailles d’État auront lieu à partir de 10 heures GMT à l’abbaye de Westminster. La cérémonie se déroulera là où, depuis un millénaire, se jouent les grands événements, heureux ou malheureux, de la monarchie. Celle qui n’était encore que la princesse Elizabeth y avait épousé en 1947 Philip Mountbatten, mort en avril 2021, et y fut couronnée reine en 1953. Quelque 2000 personnes, parmi lesquels de nombreux représentants étrangers, dont le président américain Joe Biden ou le président français Emmanuel Macron, assisteront à la cérémonie. À midi, le pays marquera deux minutes de silence.

À lire aussiCharles III et Liz Truss héritent d’un royaume qui se craquelle

Si la reine a fait ce dimanche son dernier voyage depuis Balmoral, elle quittera pour la dernière fois le cœur de la capitale britannique le jour de ses funérailles. Elle sera enterrée dans l’intimité de la famille royale dans la chapelle Saint -Georges du château de Windsor à l’ouest de Londres, où elle rejoindra ses parents, sa sœur et son mari défunt, le prince Philip.

Ainsi s’achèvera une semaine durant laquelle l’attention des sujets se portera d’abord vers Elizabeth II, et non vers leur nouveau roi. Si la proclamation de Charles III, samedi, a attiré les regards, il devra attendre pour prendre pleinement la lumière. Deuil oblige, son couronnement, dont la date n’a pas encore été fixée, n’interviendra que dans quelques mois. La reine Elizabeth II elle-même n’avait été couronnée qu’un an et demi après la mort de son père, le roi George VI. Le chagrin officiellement passé, le fils d’Elizabeth II pourra retourner dans l’abbaye de Westminster, cette fois pour un heureux événement.

À VOIR AUSSI – Elle était de «bonne humeur», se rappelle la photographe du dernier cliché d’Elizabeth II

Jasaseosmm.com Smm Panel is the best and cheapest smm reseller panel Buy Facebook Verification for instant Instagram likes and followers, Buy Verification Badge, Youtube views and subscribers, TikTok followers, telegram services, and many other smm services. telegram, and many other smm services