L’adieu de Serena, la démonstration de Garcia, la première de Moutet : ce qu’il faut retenir de la nuit à l’US Open

Posted on

Pour son probable dernier match en carrière, la reine Serena a chuté avec les honneurs. L’impressionnante Caroline Garcia et la surprises Corentin Moutet ont entretenu la flamme bleue.

La légende vivante

La championne veut rester la maîtresse des horloges. Même si elle ne l’a pas confirmé officiellement, Serena Williams a très probablement dit adieu au tennis cette nuit. Après ses deux premières victoires, dont une contre la numéro 2 mondiale Anett Kontaveit, la joueuse aux 23 titres du Grand Chelem a rendu les armes après un combat de 3h05 contre une très inspirée Ajla Tomljanovic (7-6, 5-7, 6-1). Le tout dans une ambiance de feu. La cadette des Williams ne terminera pas son immense carrière comme Pete Sampras, titré en 2002 à New York, avant de prendre sa retraite. Mais elle a été à la hauteur de l’événement.

L’hommage et l’image

Lors de son discours d’après match. Serena a fondu en larmes en évoquant sa sœur aînée Venus : «Merci papa, je sais que tu regardes, merci maman (qui était présente en tribunes), merci à tous les gens qui m’ont soutenue tout ce temps, mon Dieu ça fait des dizaines d’années. Je ne serais pas Serena s’il n’y avait pas eu Venus, alors merci Venus».

La décla

« Alors ce sera bien de passer du temps avec ma fille et faire des choses que nous n’avons pas pu faire. Mon avenir est tellement radieux. Mais demain, c’est sûr, je vais au karaoké.» Signée Serena Williams.

Le chiffre 2

Pour la première fois depuis 2015, la France aura au moins un représentants à New York chez les hommes et chez les femmes avec les qualifications dans la nuit de Caroline Garcia et de Corentin Moutet. Samedi, Richard Gasquet, Alizé Cornet et Clara Burel tenteront à leur tour de se hisser en 8es de finale.

La Française en forme

Impressionnante Caroline Garcia. En pleine confiance et offensive, la Lyonnaise a surclassé Bianca Andreescu 6-3, 6-2 pour filer en huitièmes de finale sans perdre un set et atteindre son premier 8e de finale à New-York à l’occasion de sa dixième participation. «Je suis très contente de la façon dont j’ai joué et d’être en deuxième semaine. C’était un match très engagé. Beaucoup de rallyes… Chaque point, chaque jeu était très intense», La 17e mondial, titrée à trois reprises ces trois derniers mois, fait clairement partie des prétendantes au titre. Sa prochaine adversaire, l’Américaine Alison Riske, tombeuse de Wang Xiyu 6-4, 3-6, 6-4, est prévenue.

La première de Moutet

Le Français, 112e mondial et repêché des qualifications, continue son beau parcours à l’US Open. En montagnes russes, le bouillant tricolore de 23 ans a su dompter ses nerfs à fleur de peau pour dominer l’Argentin Pedro Cachin, 66e mondial 6-3, 4-6, 6-2, 7-5 en 3 heures 07. Alors qu’il était mené 4-0, balle de triple break contre lui dans le 3e set, il a su renverser son adversaire pour boucler son troisième tour en quatre sets. Place pour son premier 8e de finale à New York à Casper Ruud, finaliste du dernier Roland-Garros. Le Norvégien a mis 4h23 pour venir à bout de l’Américain Tommy Paul (34e) en cinq sets, 7-6 (7/3), 6-7 (5/7), 7-6 (7/2), 5-7, 6-0.

Le tenant du titre

Daniil Medvedev, tenant du titre et numéro un mondial, n’a pas traîné pour écarter le Chinois Yibing Wu, 174e mondial et issu des qualifications, 6-4, 6-2, 6-2. Pour s’offrir le choc des 8es de finale face à Nick Kyrgios. Le finaliste du dernier Wimbledon confirme qu’il est devenu un joueur sérieux. Très concentré, le génial australien a dominé sans trembler l’Américain J.J. Wolf (87e et invité) 6-4, 6-2, 6-3 en 1h55.

La Stat 85, 1%

Le pourcentage de victoire du numéro un mondial à l’US Open. Confirmation : Daniil Medvedev est à l’aise à Flushing. Le Russe a signé cette nuit sa 23e victoire en 27 matches disputés à l’US Open, soit 85,1% de succès. Dans les autres Grands Chelems, Medvedev est à 76% en Australie, 54% à Roland-Garros et 67% à Wimbledon.

Le point

Quelle balle de match ! Un tweener gagnant de Pablo Carreno Busta pour lober Alex de Minaur dans le tie-break du quatrième set à 6-5 en sa faveur. Et une victoire 6-1, 6-1, 3-6, 7-6 (7/5) sur un dernier point d’anthologie.

L’abandon

Blessé à l’aine le Britannique Jack Draper a jeté l’éponge face à Karen Kachanov à un set partout et dans le troisième set 6-3, 4-6, 6-5 (abandon). Un triste épilogue pour Draper, tombeur au premier tour de Félix Auger-Aliassime.

À VOIR AUSSI – Les coulisses de la victoire du Paris SG face au TFC (0-3)

Jasaseosmm.com Smm Panel is the best and cheapest smm reseller panel Buy Facebook Verification for instant Instagram likes and followers, Buy Verification Badge, Youtube views and subscribers, TikTok followers, telegram services, and many other smm services. telegram, and many other smm services